Comment Outils Froids fait sa veille

OutilsVeille – OutilsGestionInformationPersonnelle – RessourcesOutilsFroids

Je me suis aperçu que la manière dont j’organisais ma veille avait pas mal changée depuis quelques temps, et pour cause, non seulement les solutions se sont multipliées mais le contexte dans lequel j’évolue à également changé (notamment la qualité de ma connexion). J’ai schématisé ce nouveau process avec Edraw, un logiciel gratuit (pour usage perso) qui gagne vraiment à être connu tant il est multifonctions, il fera sans doute l’objet d’un prochain billet (et je remercie Xavier Delengaigne de me l’avoir signalé). Ce qui donc nous donne :

 

Petite explication :
  1. Gmail est devenu le centre nerveux de ma veille. Bien sûr j’y reçois des newsletters et messages de forums qui me donnent des pistes à suivre mais je m’en sers surtout comme d’un lieu de stockage des pages web déjà découvertes –> Cf. étape 3. Par ailleurs je ne suis pas converti au RSS by mail donc j’utilise toujours un agrégateur, parfois Google Reader, parfois Netvibes, parfois encore Newsgator. Je n’arrive pas vraiment à me décider et comme j’ai le même fichier OPML sur les trois… Mes flux RSS sont pré-tamisés par Feedhub mais je n’en suis pas tout à fait satisfait, manque de clarté sur les « traitements » appliqués.
  2. Si quelquechose me met la puce à l’oreille je lance l’url dans un onglet Firefox (pour gérer mes onglets j’utilise Tabkit), puis je commence ma session de surf afin de suivre la piste et de qualifier ou non mes « découvertes ».
  3. Chaque url intéressante est envoyée via Toread vers mon compte Gmail. J’utilise Toread +, un bookmarklet qui permet d’ajouter à la page envoyée des mots-clés qui seront placés dans le titre de l’email. Toread n’envoie pas seulement l’url de la page mais une copie de celle-ci, cela simplifie la tâche au moment de choisir ce dont on va tirer un billet.
  4. J’ai utilisé le (ou les) mot(s)-clé(s) ajouté(s) avec Toread (soit OF, soit IB si je sais déjà que cela ira plutôt dans un Iceberg que dans un billet) pour créer des labels Gmail, ce qui bien sûr me permet ensuite de regrouper facilement les pages à traiter. Afin que la transformation de ces pages en billets entre dans mes objectifs quotidiens chacun de ces emails, toujours grâce au système de labels de Gmail, est transformé automatiquement en tâches labelisées OF dans RememberTheMilk (module pour Gmail), que j’ai déjà décrit ici.
  5. A lieu alors le deuxième passage : je fais un tour des pages capturées, en revisitant si nécessaire les sites originaux (notamment s’il s’agit de services à tester), puis je choisis d’en parler dans OF ou de les requalifier en IB si je n’ai pas le temps ou que ce n’était finalement pas si intéressant que cela. Pas de politique très claire en revanche pour ce que j’envoie sur mon compte del.icio.us. C’est souvent ce que je mets aussi dans les icebergs, mais pas toujours.

En gros j’ai tout déporté en ligne avec toutefois des nuances. Newsgator se synchronise avec le logiciel d’agrégation Feeddemon (excellent reader redevenu gratuit récemment) et Google Reader, via Google Gears, était disponible en version non-connectée jusqu’à l’arrivée de Firefox 2 et toujours rien avec Firefox 3 (ohé y a quelqu’un qui m’entend du côté de chez GGears).
Voilà vous savez tout, rien d’extraordinaire en somme, ne reste plus qu’à être assidu…

Comment Outils Froids fait sa veille
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire