Un livre sur la veille à découvrir

RessourcesVeille – OutilsVeille

Si Jean-Noël Anderruthy est bien connu par les pros des moteurs de recherche (il tient le blog Google XXL) il gagnerait à l’être un peu plus par ceux qui font de la veille sur le web. Les articles qu’il écrit tous les mois pour La Lettre Recherche et Référencement sont en effet des ressources extrêmement utiles pour qui veut faire une veille de qualité à moindre coût. Il y décrit dans le détail les méthodes qu’il emploie pour surveiller des pages web avec des méthodes pointues regroupées sous le terme de « web scraping », qui permettent d’obtenir vraiment ce que l’on souhaite grâce notamment à Xpath. Il a également proposé des articles très intéressant sur la manière de mêler Google maps et flux RSS ainsi que sur l’utilisation de Yahoo! Pipes.
J’ai donc acheté la semaine dernière son livre intitulé « Techniques de veille et e-réputation » (paru en juin 2009) et j’avoue que je n’ai pas été déçu.

Le titre de ce livre devrait en fait être remplacé par son sous-titre « Comment exploiter les outils Internet? » qui reflète encore plus son contenu. Vous y apprendrez en effet des tas de choses sur :

  • les flux RSS (60 pages)
  • les moteurs de recherche : classiques, sociaux, sémantique, de blogs, d’images,… (50 pages)
  • les moteurs de recherche d’actualités
  • la recherche de faits et de références
  • les outils de collecte d’information : bookmarking, sauvegarde de pages, web clipping, annotation
  • réseaux sociaux et réputation numériques (50 pages)
  • applications de veille (60 pages)

En tout ce sont près d’une centaine de logiciels et services en ligne qui sont compilés et décrits dans ce livre. La partie consacrée à la manipulation des adresses des requêtes Google est particulièrement intéressante. Une bible.

Un livre sur la veille à découvrir

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.