Bibliosurf, un dispositif de veille sur la littérature très abouti

Je découvre avec 10 ans de retard l’excellent site de veille sur la littérature Bibliosurf II (voir les raisons du « II » ici). Il est vrai qu’entre les conseils d’amis et les passages en librairies (sans parler des recommandations d’Amazon) je n’ai jamais de problèmes à trouver de quoi lire. Il n’empêche que je m’en veux de n’avoir pas découvert ce site plus tôt tant il est riche.

Créé par Bernard Strainchamps (dont je vous invite à lire une interview ici) l’objectif de ce site est de permettre à l’utilisateur de savoir ce qui se dit des livres dans la presse en ligne et la blogsphère. Et c’est très réussi!

Descriptif du site

On trouve en page d’accueil ce site (bâti sous SPIP) plusieurs entrées proposant des sélections d’ouvrages :

  • Ils aiment passionnément : livres « coup de coeur » d’un blogueur ou chroniqueur littéraire
  • Coups de coeur de la blogosphère : sorte de « top 50 » des livres globalement les plus appréciés
  • Les focus : qui renvoient vers des regroupements thématiques d’ouvrages ou à des productions propres à Bibliosurf. Par exemple :
  • La revue du web : l’ensemble des autres ouvrages qui font l’actualité

En haut de la page d’accueil quatre boîtes cliquables renvoient vers :

  • Les nouveautés en vue, c’est à dire vers les ouvrages qui « montent » sur les sites surveillés
  • La revue du web, donc l’ensemble des ouvrages de la base de données que l’on peut trier par genre ou pays puis par un second niveau de tri (nbre de critiques, notes, visites)
  • Des podcasts littéraires
  • Un carte littéraire qui permet d’identifier des romans dont l’action se situe dans un lieu ou un autre (via OpenStreetMap)

 

D’autres entrées sont disponibles en haut à gauche dont notamment :

  • Des palmarès évolutifs
  • Une navigation par tags et affinités dans la base d’ouvrages

 

Descriptif de la page consacré à un livre

Lorsque l’on clique sur l’un des ouvrages on accède à une fiche détaillée (ci-dessus) comprenant notamment :

  • Un extrait de la chronique du blog ou site qui l’évoquait
  • Le nombre de sources qui en parlent
  • La note moyenne obtenue par l’ouvrage
  • Des tags thématiques
  • L’ISBN
  • Un renvoi vers les catalogues BNF et VIAF
  • Des extraits d’autres critiques
  • Une vidéo sur l’ouvrage ou l’auteur remontée automatiquement via Youtube (s’il en existe j’imagine)

Mise en oeuvre de la veille dans ce projet

Outre l’aspect purement littéraire, ce qui m’intéresse bien sûr est la manière dont la veille est effectuée pour alimenter le site. Dans un document consultable ici on apprend que :

  • une veille quotidienne est effectuée sur l’agrégateur Feedly sur environ 200 sites et blogs, qui permet la sélection des extraits d’articles qui seront publiés
  • que les photos, bios et vidéos des auteurs sont remontées automatiquement via les API de DBPedia et Youtube
  • que les métadonnées liées à l’ouvrage sont également remontées automatiquement puis réinjectées dans les pages
  • que les indicateurs sont calculées automatiquement pour noter les articles et créer les palmarès
  • que la veille est scénarisée grâce à :
    • l’affichage par filtres croisés
    • des nuages de tags
    • la carte géographique littéraire
    • les palmarès
  • le site est sécurisé en HTTPS et responsive

Il y a ici des idées à prendre ! Quelles que soient les thématiques de veille que vous traitez il est indispensable de mettre en valeur les informations remontées par  votre dispositif. Si votre veille est diffusée sur un intranet permettre une navigation par tris et par tags dans la base est indispensable. Proposer des représentations cartographiques ou géographiques peut l’être aussi. Comme je le disais dans ce récent article d’Archimag la mise en valeur de résultats de la veille est au moins aussi importante que la surveillance des sources, car sans livrables attractifs pas de lecteurs et sans lecteurs…

L’autre élément intéressant est l’intégration de datas vias diverses API, une tendance qui monte évidemment et que certains services de veille commencent à prendre en compte en faisant appel à des compétences de « data analysts ».

Vous pouvez suivre l’actualité de Bibliosurf sur Twitter, Facebook ou tout simplement en vous abonnant à son flux RSS pas visible dans la page mais bien présent si vous disposez d’un détecteur de flux dans votre navigateur (sinon le voici). Etonnant au passage qu’il n’y ait pas de newsletter.

Pour info Bernard Strainchamps était déjà à l’initiative de l’excellente ( et défunte) liste de diffusion « Mauvais genre », consacrée au polar et à la science fiction, à laquelle j’étais abonné dans un autre temps. Je m’en veux donc d’autant plus de découvrir si tardivement Bibliosurf

Ce billet vous a intéressé? Votez!

Bibliosurf, un dispositif de veille sur la littérature très abouti
5 (100%) 1 vote
Spread the love
  • 1
  • 28
  • 19
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

1 thought on “Bibliosurf, un dispositif de veille sur la littérature très abouti

  1. 1. Je veille = j’apprends
    2. Je partage cette veille = j’enrichis ma démarche
    3. J’intègre cette veille dans un catalogue = le catalogue gagne une troisième dimension en devenant réactif à ce qui se dit sur le web.

    C’est un cercle vertueux.

Laisser un commentaire