Sept extensions Chrome pour mieux exploiter les flux RSS

L’écosystème des extensions pour Google Chrome (qui fonctionnent également pour Opera) évolue en permanence. J’en ai sélectionné ici quelques-unes, parfois anciennes, parfois très récentes, qu’il est bon d’avoir sous la main si vous effectuez votre veille à partir de flux RSS.

Détecter les flux RSS sur une page

Extension Abonnement RSS : c’est l’extension de détection de flux la plus courante pour Chrome, une valeur sûre. Son icône dans la barre d’extensions reste grisée lorsqu’il n’y a pas de flux et devient orange lorsqu’elle en détecte un. Il faut alors cliquer dessus pour faire apparaître cette page qui propose un bouton « S’abonner maintenant » en utilisant Bloglines ou MyYahoo (et pourquoi pas Google Reader tant qu’on y est 🙂

Voici la manip à effectuer si, comme moi, vous souhaitez pouvoir envoyer directement le flux déouvert vers un autre agrégateur comme Inoreader par exemple :

  1. Dans le menu déroulant choisissez « Gérer »
  2. Cliquez sur « Ajouter »
  3. Donnez un nom à l’agrégateur
  4. Ajoutez la variable %s à l’endroit où doit apparaître l’adresse du flux dans vitre URL (si vous utilisez un autre agrégateur qu’Inoreader regardez les exemples donnés par Bloglines et MyYahoo en cliquant sur Modifier)
  5. Cliquez sur « Enregistrer »
  6. A partir de maintenant le menu déroulant vous permet de vous abonner à un flux directement dans votre agrégateur favori

RSS X Ray : l’idée est ici la même que pour l’extension précédente mais celle-ci dispose d’un atout non négligeable. Elle a été créée pour aider à détecter les flux cachés ou volontairement non affichés par le webmaster. Le blog d’eForensics Magazine par exemple ne dispose a priori pas de flux. En tout cas rien de détecté par l’extension précédente. RSS X Ray a pourtant détecté le flux caché.

Pour info il s’agit d’un blog créé sous WordPress et ce CMS génère par défaut un flux qu’on peut décider de ne pas afficher mais qui existe quand même. Je ne l’ai pas testé avec d’autres CMS.

Qui peut le plus peut le moins, RSS X Ray permet bien sûr de récupérer un flux RSS non-caché d’un simple copier-coller.

Inoreader Companion : l’extension officielle d’Inoreader pour Google Chrome (identique pour Firefox) détecte également les flux RSS non cachés, permet de s’y abonner en un clic et comptabilise les nouveaux items (ouch! 1173 🙁 )

Feedly Mini : même chose qu’Inoreader Companion pour l’agrégateur Feedly

Agrégateur local

Il existe de très nombreuses extensions d’agrégation de flux RSS et mon objectif n’est pas de les traiter dans ce billet. Celle que je vous propose et que j’ai découvert hier a cependant retenu mon attention et voici pourquoi en quelques lignes (peut être un article spécifique à venir) :

Feedbro : extension disponible pour Chrome et Firefox qui, sans surprise, permet la détection de flux dans la page active. Mais surtout :

  • Interface agréable à utiliser, qui lorgne beaucoup du côté d’Inoreader en terme d’organisation de l’espace de travail mais en plus dépouillée.
  • Diffusion vers le médias sociaux : chaque item peut être facilement partagé vers de très nombreux réseaux sociaux et services.
  • Flux privés : les flux nécessitants un identifiant et un mot de passe sont pris en charge
  • Règles : il est possible de créer des règles de filtrage de dossiers/flux très avancées et pouvant interragir avec IFTTT.
  • Réglages : les possibilités de réglages sont très nombreuses pour une extension et intègrent notamment
    • des thèmes graphiques modifiables
    • la modification de l’intervalle de mise à jour des flux
    • de la traduction automatique
    • la création de raccourcis de navigation

Très impressionnant donc pour un outil de ce type, même s’il n’a évidemment pas la puissance d’un Inoreader.

Divers

Infomous for Google Chrome : Infomous est un service que j’apprécie particulièrement et qui avait été présenté en détail par Terry Zimmer sur Intelligences connectées. Cette extension date déjà de 2013 mais je l’ai redécouverte en écrivant ce billet et elle me plaît toujours autant. Concrètement, elle va détecter le flux RSS d’une page, indexer les items les plus récents et traiter automatiquement les mots-clés pour créer un nuage de tags faisant ressortir ceux statistiquement les plus présents. Cerise sur le gâteau, ce nuage est interactif et un clic sur un mot-clé permet d’accéder aux billets dans lesquels il a été utilisé.

Un clic sur « Drill down » fait un focus sur un des mots-clés et permet d’obtenir une nouvelle cartographie représentant les mots-clés avec lesquels il est le plus associé (cooccurences).

RSS Alarm : enfin, si vous souhaitez être alerté rapidement lorsqu’un flux RSS spécifique est mis à jour vous pouvez utiliser cette petite extension qui affichera une notification à chaque nouvel item publié. Rien de révolutionnaire mais ça fonctionne correctement. A noter que Feedbro fait aussi cela très bien mais il faut vouloir déployer un outil plus « lourd ».

Si vous utilisez d’autres extensions Chrome pour vos flux RSS n’hésitez pas à en parler dans les commentaires.

Amusez-vous bien!

Sept extensions Chrome pour mieux exploiter les flux RSS
5 (100%) 1 vote
Spread the love
  •  
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 réflexion au sujet de “Sept extensions Chrome pour mieux exploiter les flux RSS

  1. Merci Christophe pour le billet.
    Je fais un petit focus sur l’extension Feedbro (agrégateur de flux RSS), et je souhaite lire ton billet à ce sujet, histoire de te motiver 🙂
    J’ai testé pas mal d’extension de ce type et Feedbro est mon préféré. Outre le filtrage intéressant et son interface très agréable notamment la vue carte comme pas mal d’agrégateur en ligne connu, il possède d’autres avantages.
    Bien sûr il n’est pas aussi puissant qu’un Inoreader mais lorsque l’on veut de la discrétion avec une appli locale, et qu’on est contraint par la sécurité de son entreprise, le choix d’un outil dans son Firefox est plutôt bienvenu.
    D’autant qu’on peut lire les flux RSS du Web mais également ceux issus de son intranet dans sa bulle de sécurité.
    Il permet également de faire du Full Text de contenu comme certain service en ligne connu mais ici en local.
    Je laisse la place au futur billet de Christophe, mais je mets un gros like sur Feedbro.
    A+

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.