Du text-mining gratuit dans vos flux rss avec FeedVis (et un petit exercice de surveillance de la e-reputation)

OutilsVeille – OutilsRss

Bien content de commencer l’année avec un service tellement emblématique à la fois des besoins des veilleurs et de ce vers quoi il nous faut absolument tendre tant le rss-overload nous guette.

Feedvis est un service qui permet d’importer ses flux rss sous forme d’un fichier OPML et de « jouer » avec les principales occurences extraites de leur contenu.

Mais encore ? :

1 – Feedvis ressemble à un générateur de nuages de tags qui fonctionnerait à partir de plusieurs flux (max. 100 par fichier OPML uploadé)
2 – Une fois le fichier OPML intégré, Feedvis vous permet de filtrer son contenu via trois modes que l’on peut combiner :

  • Date : un graphique en barre vous montre l’importance relative des billets publiés sur une période dans les flux de votre fichier OPML. Il est possible de choisir 1 jour, 7 jours.
  • Mots-clés : il s’agit des occurences de mots les plus présents dans votre bouquet de flux.
  • Par flux (blogs) : vous pouvez choisir de focaliser sur une seul flux Rss.

Donc si vous souhaitez savoir quels sont les thèmes les plus abordés par la blogosphère intelligence économique francophone entre le 14 et le 20 décembre, c’est possible. Il vous suffit ensuite d’un clic pour aller aux billets qui vous intéressent. Oui, c’est bel et bien du text-mining dans vos flux rss, comme l’indiquait le titre. Sans doute pas du plus haut niveau mais abordable par tous pour peu que l’on manipule un peu l’OPML. Allez j’en profite pour vous donner un site ressource sur ce format où vous trouverez outils et services : Opml Compendium.
Notez tout de même que, tout simple qu’il est, Feedvis effectue tout de même la lemmatisation des mots-clés qu’il fait émerger, c’est à dire l’opération qui consiste à ramener à une forme dite canonique les variations d’un même mot (genre, nombre, conjugaison,…). Ex : stratégies, stratégiques et stratégiquement valent pour stratégie.

Exercice pratique : vous souhaitez surveiller la réputation de votre entreprise sur internet (oui je sais, c’est pas très original). :

  1. Capturer les flux rss qui vont bien : par exemple ceux contenant le nom de votre entreprise sur Google News, Yahoo ! News, Twitter,…
  2. Faites-en un fichier OPML (après les avoir intégré dans votre agrégateur rss –> export)
  3. Intégrez ce fichier à Feedvis
  4. Surveillez le graphique en barres : lorsqu’il y a augmentation c’est que l’on parle de vous :
    1. observez les mots-clés utilisés
    2. accédez aux articles dans lesquels ils figurent

C’est un peu un Blogpulse dans lequel vous mettez ce que vous voulez (y compris des flux issus de Blogpulse)
Simple non? Difficile après ça de dire que les services gratuits sur Internet n’ont pas d’intérêt.
Pour moi ce service est tout simplement une petite merveille. Il offre gratuitement aux veilleurs des possibilités encore impensables il y a quelques mois.

Ses limites? Oui il en a. La principale est la mauvaise prise en compte du français. Chaque mot accentué est ainsi coupé au niveau de l’accent. Je vous entends déjà dire « c’est nul! ». Relativisons. En utilisant Feedvis tel quel on arrive déjà à de bons résultats, testez vous-même. Par ailleurs c’est un outil très récent et je ne doute pas qu’il s’améliore rapidement en ce sens. J’ai d’ailleurs laissé un billet allant en ce sens à Jason Priem, son concepteur, (mais n’hésitez pas à insister).
Autre désagrément, pas de création de compte pour l’instant et donc pas d’anonymat, votre fichier OPML est public mais il suffit d’un username non-explicite pour ne pas se faire repérer. Bon évidemment si vous êtes une marque et que tous vos flux citent votre nom on saura que vous faites de la veille. Oui et alors?

Ah j’oubliais, vous pouvez installer Feedvis sur un serveur en le téléchargeant ici.

Si vous avez aimé ce billet vous pouvez :

Le promouvoir :

En parler sur Twitter :

Du text-mining gratuit dans vos flux rss avec FeedVis (et un petit exercice de surveillance de la e-reputation)
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire