Test : Competitor.app, un service de veille concurrentielle intégrée bien conçu

Voici mon retour sur un nouveau service de veille concurrentielle baptisé Competitors.app (une société basée en Roumanie) après 15 jours d’utilisation, .

L’objectif affiché de cet outil est de vous permettre d’obtenir une vision globale des changements sur différentes sources diffusées ou relatives à vos concurrents :

  • sites corporate
  • médias sociaux (incluant le flux RSS du blog s’il existe)
  • publicités
  • mots-clés (ranking)
  • newsletters et campagnes d’emails

Intéressant sur le papier. Passons à la mise en oeuvre.

Configuration du service

Une fois votre compte créé, le service va vous permettre d’ajouter un nouveau domaine. Dans la logique de l’outil, il s’agit du site web de votre organisation, celui qui sera comparé à ceux de vos concurrents. Pour effectuer ce test j’ai décidé d’utiliser le site de la société Digimind en donnant l’adresse Digimind.com (oui je sais, ils ont déjà ce qu’il faut pour surveiller les actions  de leurs concurrents).

J’ai ensuite determiné une liste de mots-clés (nous y reviendrons), puis indiqué l’adresse de leur blog, compte Twitter et page Facebook.

Afin de surveiller leur newsletter il aurait fallu que je m’y abonne avec l’adresse email spécifique fournie par Competitors, à la manière de ce que propose le service de « newsletters 2 RSS » Killthenewsletter.

Je vais ensuite faire la même chose pour chacun des concurrents à surveiller. Par exemple avec la nouvelle solution Cikisi (que je testerai bien d’ailleurs… si vous surveillez ce blog 😉

J’indique l’URL à surveiller (www.cikisi.com). Puis je clique sur « Next ».

Je vais ensuite ajouter l’adresse du blog à surveiller s’il existe (ce n’est pas le cas ici), de la page Facebook (pas le cas non plus) et du compte Twitter.

Comme vous le constatez, l’outil a répéré lui-même des pages supplémentaires liées au site web qu’il propose de surveiller. Il est possible bien sûr d’en ajouter d’autres manuellement (jusqu’à 25), notamment l’adresse du flux RSS s’il ne l’a pas détecté. On clique alors sur « Finish » pour terminer la configuration et Competitor.app démarre alors son monitoring dont vous trouverez les résultats dans l’interface du service dans l’entrée Timeline (par défaut).

Consultation des résultats

L’ensemble des modifications détectées sont listées par ordre antechronologique mais il est possible de les filtrer en cliquant/décliquant les case à cocher « Features ». Voici comment sont présentées les modifications par sources :

  • pages web : 2 posts sont émis, l’un indiquant le texte qui a évolué sur une page du site, l’autre proposant une capture d’écran où la partie modifiée a été surlignée. En cliquant sur « Diff view » vous accédez à une nouvelle page dans laquelle plusieurs mode de visualisation des modifications sont accessibles.
    • Highlight diff : une présentation côte à côte avant/après
    • Visual Slider : un calque à faire glisser pour mieux repérer les changements
    • Summary : la version texte des changements (les accents français ne sont pas encore traités correctement)
    • Code : le code des pages modifiées en côte à côte

Pas mal du tout.

  • médias sociaux : ici sont proposés les nouveaux posts Facebook, Twitter et issus du flux RSS du blog de l’organisation
  • emails : pas testé
  • mots-clés : deux types de posts sont proposés ici
    • des suggestions de concurrents détectés par le service grâce aux mots-clés que vous avez fournis initialement dans le but de vous aider à détecter de nouveaux entrants (veille radar). Ce n’est pas parfait 100% du temps mais le service a fait remonter quelques suggestions pertinentes comme IXXO par exemple.

    • des évolutions de ranking sur le positionnement des mots-clés définis initialement. Le post renvoit vers un tableau comparatif général. Bon là j’avoue que même si c’est bien présenté c’est un peu flou pour moi. En effet, je n’ai pas trouvé d’indications sur la manière dont tout cela était calculé, ni sur les services utilisés pour cela. L’ensemble peut être récupéré au format PDF.

En passant en mode Dashboard on obtient une page d’indicateurs présentés sous forme de datavisualisations. On y trouve sur les 30 derniers jours (possibilité de modifier la période) :

  • L’activité sur les réseaux sociaux
  • Les posts les plus populaires sur les réseaux sociaux
  • Le positionnement moyen des mots-clés
  • Les mouvements les plus significatifs des concurrents sur vos mots-clés (j’avoue que là non plus je ne comprends pas comment c’est calculé et donc ce que cela signifie).

Enfin l’entrée « Keyword » ramène sur le tableau déjà présenté ci-dessus.

En haut à droite de l’interface vous trouvez 3 icônes cliquables :

  • La clef à molette vous amène vers des outils permettant de télécharger des posts Twitter ou Facebook mais aucun des deux ne fonctionnait lors de mon test.
  • La cloche vous informe des changements et améliorations de la plateformes (messages de service)
  • La roue crantée vous permet de :
    • stopper/activer les surveillance par concurrents
    • choisir la périodicité de l’email de notifications
    • sélectionner les sources que vous souhaitez voir afficher dans la Timeline

Les emails de notifications sont bien formatés et l’on y retrouve évidemment les éléments visibles dans la timeline.

Conclusion

Competitors.app est un service que je trouve réussi. Il se veut large quant aux types de sources prises en compte (pourquoi pas l’actualité d’ailleurs), il est simple à comprendre et à mettre en oeuvre (hormis la partie mots-clés qui mériterait une explication) et propose des livrables bien présentés, ce qui n’est pas rien.

Je suis toutefois inquiet quant au prix auquel il est proposé. 9$90 par concurrent et par mois cela fait 99 $ par mois si vous en avez 10 à surveiller. Or, toutes ces sources peuvent être surveillées avec des outils gratuits par n’importe quel veilleur lisant ce blog et d’autres… Bien sûr la partie Dashboard est un peu plus complexe (mais pas impossible du tout) à imiter, mais est-elle suffisante en l’état, pour mériter que l’on y mette ce prix? En gros, soit vous avec 1000 euros par an à consacrer à un produit intégré et clé en mains simple et bien conçu, soit ce n’est pas le cas et les outils gratuits ou très peu chers (Inoreader, Feedly) feront presque aussi bien, hormis bien sûr la partie datavisualisation ici très descriptive et pas tournée vers l’investigation.

Je répète, je trouve ce service très bien conçu et intéressant dans le principe mais trop cher par rapport à ce que l’on peut faire avec des services gratuits ou bien moins chers.

Test : Competitor.app, un service de veille concurrentielle intégrée bien conçu

5 (100%) 3 vote[s]

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.