Sken.io, un service de surveillance de pages web simple disposant d’une app sur Android

 

Je constate depuis quelques temps une tendance au renouvellement des services de surveillance de page web (web monitoring) pour laquelle je n’ai pas forcément d’explication. Certes on évoque régulièrement la fin des flux RSS mais ça dure au moins depuis 10 ans, alors pourquoi en quelques mois cet arrivage de nouveaux services? Pur appât du gain ou réponse à une tendance du marché? Mystère. Quoiqu’il en soit, après Stillio, Custodee et Pagescreen, je vais maintenant explorer Sken.io, lancé cette semaine même par la startup Slovaque éponyme.

Mise en oeuvre

Dès la page d’accueil, l’outil vous invite à entrer la page web que vous souhaitez surveiller (rappellons au passage que ces services en ligne surveillent page à page et non site à site).

Une fois l’URL entrée, vous passez à l’étape 2. La page qui vous intéresse est alors capturée par l’outil qui vous propose de déterminer ce que vous souhaitez surveiller. Pour cela deux méthodes sont proposées :

  1. Pick elements : à l’instar d’un Custodee, vous pouvez sélectionner les types d’éléments qui vous intéressent dans la page.
  2. Select area : à l’instar d’un Stillio, vous pouvez délimiter la partie de la page que vous souhaitez surveiller.

Notez qu’un bouton en haut à droite permet de passer en mode exclusion, c’est à dire de définir les éléments que vous ne souhaitez pas mettre sous surveillance.

Une fois ces choix effectués vous allez choisir en bas de page la fréquence de surveillance :

  • une fois par jour
  • toutes les heures
  • au choix : cette option vous permet d’être beaucoup plus précis, tant dans la fréquence que dans les heures où la surveillance doit avoir lieu.

Vous indiquez ensuite l’adresse email à laquelle vous souhaitez recevoir vos alertes puis vous cliquez sur le bouton « Set the job« .

Comme il s’agit de votre première surveillance, le service vous propose alors de créer votre compte en ajoutant un mot de passe. Vous devez ensuite valider votre compte via un email que le service vous adresse et qui vous renvoie vers votre nouveau dashboard.

Vous y retrouvez la liste de vos alertes avec la possibilité pour chacune d’obtenir plus de détails (bouton « Detail« ).

Il s’agit de :

  • Detected changes : liste antéchronologique des modifications détectées. En cliquant sur l’une des images (1) vous ouvrez une page où il est possible :
    • de zoomer dedans
    • la passer en grand écran
    • la télécharger

 

  • Toujours dans « Detected changes« , en cliquant cette fois sur « Open/compare mode » (2), vous ouvrez une visualisation avant/après plutôt élégante.
  • Last activity : historique des checks déjà réalisés.
  • Values on the chart : Sken.io permet de surveiller des valeurs (cours de bourse, valeur d’une monnaie virtuelle,…) et cette fonction va générer automatiquement à partir de celles-ci une courbe d’évolution. Très bonne idée de permettre de transformer ainsi des données non-structurées en données structurées. Voir ce tutoriel vidéo pour plus d’informations.

Si vous êtes un utilisateur de Google Chrome, notez qu’il est également possible de travailler à partir de l’extension Sken.io. Cela permet de choisir directement les éléments à surveiller dans la page sur laquelle vous naviguez en évitant le copier-coller d’URL. Malheureusement l’extension ne fonctionnait pas bien (problème d’authentification) et je n’ai donc pas pu la tester mais vous pouvez la voir en action sur ce tutoriel vidéo.

Alertes et notifications

Vous pouvez bien sûr recevoir les alertes par email :

Mais il est également possible de télécharger une application sur votre smartphone Android qui vous préviendra à chaque modification d’une de vos pages surveillées.

Tarifs

Comme pour la plupart de ces nouveaux services, Sken.io fonctionne avec un système de crédits, les « checks » (vérifications), chaque « check » correspondant à une action de surveillance d’une page. Donc, plus vous programmez une fréquence courte et plus les checks disparaissent rapidement. Il est possible de faire un essai gratuit de 14 jours pour un maximum de 140 checks. Au-delà il faudra passer à l’un des 3 modes payants :

  • Basic : 3 euros pour 500 checks/mois
  • Standard : 12 euros pour 3000 checks/mois
  • Enterprise : 45 euros pour 15000 checks/ mois. A vos calculettes…

Conclusion

Sken.io est un service bien conçu, très facile à prendre en main et très agréable à utiliser. Et en cas d’éventuelles difficultés ses concepteurs ont eu la bonne idée de proposer 9 tutoriels vidéos d’aide.

La possibilité de structurer des données chiffrées est plutôt originale et va dans le bon sens. Par ailleurs le fait que ce service soit doublé d’une appli de notification mobile est également une bonne idée. On regrettera cependant qu’il ne propose par un flux RSS des modifications par pages surveillées.

Emmanuel Barthe, de Precisement.org m’a également reporté un problème de non-prise en compte d’une URL à la structure plus complexe que celles que j’ai moi-même testé ici. Problème que je vais signaler aux développeurs.

Bien sûr, comme toute applications qui se lance, Sken.io n’est pas exempt de bugs mais je le trouve tout de même très abouti, tant ergonomiquement que fonctionnellement, et j’espère que les développeurs seront à l’écoute des propositions d’améliorations et de corrections qui leur seront faites.

Sken.io, un service de surveillance de pages web simple disposant d’une app sur Android
Spread the love
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire